Le PARQUET FLEURI

Jardin Ecologique

Le lucane ou cerf volant se rencontre vers la fin juin. Il est inoffensif malgré ses puissantes mandibules qu'il n'utilise que pour se battre avec les autres mâles.     Photo Gerard BLONDEAU CLIMAX
Le lucane ou cerf volant se rencontre vers la fin juin. Il est inoffensif malgré ses puissantes mandibules qu'il n'utilise que pour se battre avec les autres mâles

Lorsqu’en 2009, la municipalité de St Prix dans le Val d'Oise, a acquis ce terrain de la route des Parquets dans le cadre des Espaces Naturels Sensibles départementaux, ce n’était qu’un ancien verger impénétrable. Des arbres (érables, frênes…) avaient poussé entre les rangs de pommiers et les ronces rendaient toute pénétration impossible.

Petit à petit nous nous sommes frayé un passage dans cet entrelacs végétal. Des arbres ont été abattus afin que le soleil éclaire le sol et permette aux plantes avides de lumières de pousser.

Un petit potager a été installé sur une partie, l’autre partie est laissée en friche pour permettre le développement des plantes sauvages et des insectes.
Des plessis, (petites barrières de bois tressés), guident le visiteur parmi les parcelles.

Pose d'un nichoir


Aménagements déjà réalisés en faveur de la biodiversité


Des nichoirs ont été installés en 2010, ils sont largement occupés par les mésanges et même par un mulot. En revanche les nichoirs à insectes pour papillons et coccinelles s’apparentent plutôt à des gadgets. Pour ces insectes, il est préférable de conserver un jardin pas trop propre, avec des tas de bois, des feuilles mortes, des vieux arbres morts garnis de cavités où les petites bêtes trouveront la cachette qui leur convient. Les insectes restent des animaux libres et sauvages et c’est très bien comme ça, dans ce monde où l’on a tendance à vouloir tout gérer et organiser.




Orvet
Lamprohiza mulsanti de nuit
Lamprohiza mulsanti de jour

Les plaques à reptiles offrent des refuges à de nombreux orvets et quelques crapauds. Des fourmis et des carabes sont également présents.
Les animations nocturnes que nous avons effectuées ces deux dernières années nous ont permit de rencontrer différents papillons, lucanes, vers luisants dont une espèce assez rare Lamprohiza mulsanti.

Accouplement de coccinelles à 7 points.    Photo Gerard BLONDEAU CLIMAX
Accouplement de coccinelles à 7 points

AMENAGEMENTS REALISES

En mars 2013
Une maison des abeilles solitaires a été
installée .
Il s’agit d’une structure abritée protégeant un espace de terre nue favorable aux abeilles fouisseuses telles qu'andrènes, colletes ou anthophores. Sur les montants seront accrochés des blocs de bois percés qui accueilleront osmies et hériades. Des bois plus mous, attaqués par les champignons, attireront des xylocopes, abeilles charpentières, qui viendront y creuser leurs nids.
Le toit a été végétalisé avec des sédums, qui, une fois repris, attireront les pollinisateurs grâce à leurs fleurs.
Une vasque d’eau permettant aux abeilles et aux oiseaux de se désaltérer.

Papillon citron mâle butinant des fleurs de compagnon rouge dont la corolle est adaptée pour recevoir la trompe des papillons à la recherche de nectar.      Photo Gerard BLONDEAU CLIMAX
Papillon citron mâle butinant des fleurs de compagnon rouge dont la corolle est adaptée pour recevoir la trompe des papillons à la recherche de nectar

Des nerpruns et des bourdaines ont été plantés.
Nous espérons qu’ils attireront le papillon citron dont les chenilles se nourrissent uniquement de leur feuillage. Malgré ses fleurs discrètes, la bourdaine est largement visitée par les abeilles, quant au nerprun, c’est une plante tinctoriale qui s’accorde bien avec l’animation sur les teintures végétales qui a eu lieu en septembre.

En avril 2013
Deux ruches d’abeilles mellifères ont été installées. Elles semblent bien parties malgré le temps maussade de ce printemps. Quelques plantes sauvages ont été plantées autour afin qu’elles s’en nourrissent une fois développées.
Nous envisageons par la suite la création d’une mare en contrebas.

En juin 2013
Des cultures expérimentales ont été mises en place :
- Tomates sous abris au sol protégé par un paillis important de tonte de gazon.
- Pommes de terre posées à la surface du sol sous un paillis de tonte de gazon.
- Lasagne constituée d'une plaque de carton recouverte de couches de végétaux broyés, tonte de gazon, compost… Une technique qui permet de planter de suite sans retourner le sol.

Nous envisageons de poursuivre des expériences de permaculture toujours dans l’esprit d’un travail de la terre et d’un arrosage minimum, afin de préserver les micro-organismes du sol et la biodiversité.

En 2014
Nous avons poursuivis les aménagements. 
Deux nouvelles ruches sont arrivées.

Une parcelle a été nettoyée et semée de sainfoin et luzerne, deux plantes favorables aux hyménoptères et aux papillons.

Un espace de terre nue et tassée à été aménagé afin de favoriser les abeilles solitaires (Andrènes) qui nichent au sol.  

La découverte d'une larve de fourmilion au sein de l'abri à abeilles sauvages, nous a conduit à ajouter du sable fin et sec au milieu de l'édifice pour favoriser cet insecte à la larve étonnante.

Larve de fourmilion surprise au fond de son entonnoir creusé dans le sable sec.     Photo Gerard BLONDEAU CLIMAX
Larve de fourmilion surprise au fond de son entonnoir creusé dans le sable sec

En 2015
L'organisation d'un nouveau chantier nature début mars, a permit d'installer un observatoire pour les oiseaux avec poste de nourrissage et de poursuivre l'aménagement du terrain. Les végétaux ligneux et les ronces qui regagnaient du terrain ont été piochés pour retirer les racines.

Voici quelques oiseaux photographiés sur le site.


Affût photo


Des cardères ont été plantés. Espérons qu'ils attireront insectes et oiseaux au cours de leur développement. Cette plante est aussi appelée "cabaret des oiseaux" car les feuilles jointes à leur base forment un réceptacle dans lequel les oiseaux viennent boire. 

Moyen nacré butinant cardère
(photo faite au jardin des papillons de Digne les Bains).

Chardonneret mangeant les graines


Le premier geste du jardinier, s'asseoir et regarder



Les photos utilisées sur ce site ne sont pas libres de droit

CLIMAX étant partenaire de l'ANCV (Association Nationale des Chèques Vacances) vous pouvez régler les stages organisés par CLIMAX en chèques vacances.


Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 0